coquillage bigorneau  Le bigorneau (Littorina littorea)

wave-orange-inverse

 

bigorneaux crus cuisson vivants Littorina littorea Periwinckle Strandschnecke Bigaro shell

Bigorneaux vivants

Bigorneau Littorina littorea Periwinckle Strandschnecke Bigaro coquillage shellAppellation

BigorneauPeriwinckle
StrandschneckeBigaro

description bigorneauDescription

Ce petit gastéropode qu’est le bigorneau a souvent été décrié, voire ignoré !

Je pense que c’est une grossière erreur … qu’il vous faut réparer, car cuit comme il faut, servi tiède, le bigorneau est réellement délicieux.

Bien de mes amis se sont étonnés de trouver des bigorneaux en guise d’amuse-gueules pour l’apéritif. Amusés, polis ou ne voulant pas mourir bêtes, ils ont prit les épingles et ont piqué l’animal dans sa coquille, tout fiers de le retirer aisément. Ils ont goûté et sont restés bouche bée de trouver cela très bon !

taille de pêche bigorneauTaille minimale de pêche et de vente

Néant.

dates de pêche à pied bigorneau saisonnalités période calendrier rammassageSaisonnalité

JFMAMJJASOND
Atlantique, Manchesaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mersaisonnalités périodes déguster acheter manger fruits de mer

Survolez le calendrier pour plus d’informations.

 

Légende
Formes et saveurs optimales
Coquillage en progression
Coquillage fatigué, moins bon en goût
Repos souhaitable afin de préserver l’espèce
Pêche fermée

conseils d'achat bigorneauComment choisir vos bigorneaux ?

  • Des bigorneaux sans opercule, souvent secs, ne doivent pas être achetés.
  • Un bigorneau ne doit sentir que la mer et jamais l’ammoniaque (qui signifie qu’ils sont morts ou vont mourir très vite).
  • On trouve quelquefois sur les étals de gros bigorneaux d’importation (Portugal notamment) serrés dans des bourriches de 10 ou 15 kg et sont le plus souvent entourés d’une feuille verte de plastique (dit spécial et qui pourtant ne laisse pas passer d’air). Arrivés à destination ils sont souvent mourants et commencent à dégager de l’ammoniaque … à rejeter absolument.
cuisson bigorneaux recette facile coquillage cuit

Bigorneaux cuits

prix bigorneauPrix du marché

10 € à 12,00 € le kilo.

quantité par personne bigorneauQuantités conseillées par personne

En entrée, on compte habituellement 150g de bigorneaux par personne.

label bigorneauLabel

Néant.

conservation frigo bigorneauConservation courte (avant préparation)

Si l’on doit les conserver un peu après l’achat, il est important de procéder comme suit :

  • Lavez vos bigorneaux à l’eau fraîche à grandes eaux, en les brassant dans un récipient approprié,
  • Égouttez-les puis mettez-les dans un récipient profond (genre un grand bol),
  • Filmez le bol et percez des petits trous (genre fentes) pour permettre à vos bigorneaux de respirer,
  • Déposez le bol dans le bas de votre réfrigérateur, à environ + 4°C. De cette manière, ils se conserveront de 24 à 48 heures sans dommage (suivant la fraîcheur initiale),
  • Quand vous achetez vos bigorneaux vérifiez bien, qu’ils essayent de se carapater le long des bords des bacs où ils sont !

conservation congélateur bigorneauConservation longue

Il n’y a aucun intérêt à conserver les bigorneaux qui sont pêchables toute l’année.

 

préparation à la cuisine bigorneauPréparation à la cuisine

Aucune.

cuisson bigorneauxCuisson simple des bigorneaux

Si vos bigorneaux étaient conservés au réfrigérateur, pensez à les sortir environ 1/2 heure avant de les cuire.

Je pense être parvenu après des dizaines d’essais différents à trouver la méthode idéale de cuisson des bigorneaux.

Si vous suivez scrupuleusement ma méthode vous êtes assurés de manger de délicieux bigorneaux.

Matériel nécessaire à la cuisson des bigorneaux

  • Une casserole.

Mode de cuisson

Mettez dans le fond de votre casserole :

  • 1 feuille de laurier frais (ou 2 de laurier séché),
  • 3 grosses cuillerées de gros sel de mer de Guérande,
  • 3 tours de moulin de poivre noir.

Ajoutez vos bigorneaux en les étalant le plus possible.

Couvrez-les d’eau froide, en dépassant de 1 cm le bigorneaux le plus haut.

Placez votre casserole sur la source de chaleur sur feu fort (l’induction est très bien pour ce genre de cuisson mais durant 40 ans je n’ai eu que du gaz).

Remuez le tout deux ou trois fois.

Attendez le premier bouillon et comptez très exactement 2 minutes 45.

A l’issue de la cuisson, égouttez immédiatement (car si l’on n’égoutte pas immédiatement le bigorneau continue à cuire dans l’eau de cuisson) et servez.

Les bigorneaux chauds ou tièdes sont bien meilleurs que froids.

Comment manger les bigorneaux ?

  • Nature,
  • Sur une tranche fine de pain beurrée,
  • Éventuellement avec une mayonnaise maison légère (mais cela dissimule la goût fin de la chair du bigorneau).
cuisson bigorneaux

Bigorneaux cuits

Quel vin d’accompagnement servir avec vos bigorneaux ?

– L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération. –

recettes bigorneauxRecettes à base de bigorneaux

Vous avez aimé / pas aimé ? Donnez une note

 

[Total : 181    Moyenne : 3.5/5]

4 Commentaires

  1. parisel

    quand ils ne seront plus relegués en amuses gueules ;autant les apprecier comme un petit coquillage…(voir telines et autres)

    Réponse
    • Alain

      Bonsoir Jean-Pierre,
      Bien sûr le bigorneau est un très bon coquillage, plein de goûts et de saveurs, mais curieusement il a longtemps était déprécié. Pour moi c’est par ce que l’on pas assez apporté de soin à sa cuisson.
      Un bigorneau bien cuit se retire aisément de sa coquille. Le reproche le plus connu étant qu’il est difficile à extraire !
      Bref je pense que le bigorneau mériterait d’être connu davantage et d’être servi au même titre que les autres coquillages.
      Mais comme beaucoup d’espèces, il est actuellement en surpêche sur l’ensemble du littoral Européen.
      Là encore il nous faut éduquer les jeunes pour qu’ils apprennent à respecter la mer, mais il nous faut aussi demander à nos contemporains de prélever avec parcimonie et discernement.
      Merci d’être passé sur fruitsdelamer.com et bonne année à vous.
      Alain

      Réponse
  2. lego

    pas d’accord pour 2 mn 45 – la préparation est bonne et il faut attendre l’ébullition – aussitôt stop ! éteindre et laisser refroidir dans la casserole – ils sont toujours parfaits !

    Réponse
    • Alain

      Bonsoir Jean-François, et merci d’être passé sur http://www.fruitsdelamer.com
      La méthode que j’évoque est celle que j’ai trouvée comme étant la plus régulière, et la meilleure (au bout de 25 ans de cuisson diverses).
      Je ne dis pas que c’est la seule recette valable et je vous reconnais le droit d’avoir une autre méthode 😉
      Cependant tous ceux qui l’ont essayée pour eux-même, l’ont adoptée.
      Je dois vous dire également qu’antérieurement, je mettais beaucoup de laurier, et que très souvent maintenant je n’en mets plus du tout !
      Et surtout je ne mange plus de bigorneaux que chauds ou tièdes, et que la différence avec le bigorneau froid est considérable … mais
      bien entendu, c’est juste mon avis, que comme vous le voyez, je partage le plus souvent possible.
      Bonne soirée
      Alain pour Fruitsdelamer.com

      Réponse

Laissez un commentaire

Pin It on Pinterest

b9617011998f11d7839d8762f9307ebckkkk
Recettes de cuisine, actualités, ...

Recettes de cuisine, actualités, ...

 

Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter et recevez tout le meilleur de Fruitsdelamer.com dans votre messagerie

Merci !